Tordères

Au pied des Hautes-Aspres, 

dans les Pyrénées-Orientales

 

 Bienvenue sur le site de Tordères, petite commune des Aspres, nichée dans les collines au coeur de la garrigue des Pyrénées-Orientales.  Vous y trouverez des infos sur la vie du village et sur vos démarches administratives. Bonne navigation!

 En complément, vous pouvez également consulter le blog de Tordères: http://torderes.unblog.fr/ 

 

Dessin de Marie-Claire Calmus


Fermeture exceptionnelle du secrétariat de mairie

Lundi 31 octobre

Exceptionnellement, le secrétariat de mairie de Tordères sera fermé le lundi 31 octobre. Merci de votre compréhension.

 


Commémoration

11 novembre

Le conseil municipal de Tordères vous donne rendez-vous à 11h00, le vendredi 11 novembre, au monument aux morts (exceptionnellement déplacé sur la Plaça Major, le temps des travaux de l’église), pour le dépôt d’une gerbe à la mémoire des Poilus de Tordères qui sont tombés pendant la Première Guerre Mondiale : Jean Carbasse, Paul Carbasse, Joseph Guisset et Jacques Sicre.

La cérémonie sera suivie d’un apéritif.


Tri sélectif

Tous les emballages vont dans la poubelle jaune

  Désormais, tous les emballages en aluminium se trient : boîtes de conserve, canettes de boisson, bombes aérosols, bidons métalliques et autres barquettes en aluminium, mais aussi dosettes de café et feuilles de papier alu, capsules et opercules de bouteilles et de canettes, plaquettes vides de médicaments et tubes en alu de sauces ou pommades pharmaceutiques sont recyclables et doivent rejoindre le bac jaune de tri, en vrac, vidés et écrasés.

  Mais ce n’est pas tout, à  partir de maintenant, tous les emballages en plastique doivent être également déposés dans le bac jaune : aux traditionnels bouteilles, bidons, flacons, se rajoutent désormais les pots de yaourts et de produits laitiers, les poches et sacs, films de packs d’eau ou de sodas, barquettes polystyrène et de plastique en tous genres à toujours jeter en vrac, vidés et écrasés.

  Et bien sûr, toujours, les emballages carton et tous les papiers.

 

  Une fois introduits dans la chaîne de recyclage, les déchets en aluminium sont broyés et fondus pour être reconditionnés à l’infini sous forme de chariots de supermarché, boules de pétanque, clefs, trombones, batteries de casseroles pour l’acier, et en pièces automobiles (carters), encadrement de fenêtres, fer à repasser et nouvelles canettes pour l’aluminium . Une tonne d’acier recyclé, équivaut à 1,92 tonnes de minerai de fer, 0,63 tonne de coke, 11,57m3 d’eau et 4,46 MWh (soit 1,78 tonne d’équivalent CO2 évitée) d’économie. Une tonne d’aluminium recyclé représente une économie de 2,44 tonnes de bauxite, 1,07 m3 d’eau et 26,59 MWh (soit 6,89 tonnes d’équivalent CO2 évitées).


Eglise

La 2ème tranche des travaux de restauration a démarré

Après consultation des entreprises, sur proposition de la commission d’appel d’offres, le conseil municipal de Tordères a choisi les artisans en charge du chantier des travaux de la deuxième tranche de restauration de l’église Sant Nazari. Il s’agit de l’entreprise « Arc-Atura » de Terrats (qui a déjà accompli les travaux de la première phase) pour la partie maçonnerie, de l’entreprise « Acanthe » (qui avait également travaillé sur le précédent chantier de restauration) pour la menuiserie, de l’entreprise « Limbert » pour l’électricité, et enfin, de l’entreprise « Biorestauro » pour la remise en état de décors peints (fresque et datation).

  Le mardi 31 mai, l’architecte en charge du chantier, Bruno Morin, du bureau « Artus », et Maya Lesné, maire de Tordères ont réuni l’ensemble des acteurs de cette restauration pour la toute première réunion de chantier à laquelle participait également Jean Blin, président de l’Association de Sauvegarde de l’Eglise de Torderes (ASET).

  Dans la foulée, le menuisier procédait à la dépose d’un garde-corps. Les restauratrices de décors peints se sont attelées à l’ouvrage dès le mois de juin, tandis que les maçons commençaient les travaux d’extérieur.

  Cette tranche de travaux devrait coûter pas moins de 125.000€, une somme importante et difficile à mobiliser pour une aussi petite commune que la nôtre. Nous profitons donc de l’occasion pour rappeler que la collecte de fonds dédiés à cette restauration se poursuit. Si vous souhaitez y participer (avec déduction d’impôt), vous pouvez le faire en ligne sur le site de la Fondation du Patrimoine : https://www.fondation-patrimoine.org/fr/languedoc-roussillon-13/tous-les-projets-636/detail-eglise-saint-nazaire-de-torderes-3375 ou directement auprès de la mairie de Tordères, 2 rue des écureuils, 66300 Tordères. D’avance merci pour votre soutien !


Activité

Yoga créatif pour les enfants et les ados

Pascale Rochefort (association SymBioZ) propose aux enfants et ados de Tordères et des environs de participer à un atelier de yoga créatif, le samedi de 14h à 15h, une fois tous les 15 jours, dans la salle polyvalente. Les deux premiers ateliers ont rencontré un franc succès. Le prochain atelier aura lieu à la rentrée des vacances de Toussaint, le samedi 5 novembre.

Accueil à partir de 5/6 ans. Merci d’apporter un tapis de sol. La participation est libre (de 0 à 4€, selon les possibilités de chacun, que l’association « Tordères en Fête » réinvestira dans de nouvelles activités). Contact : Pascale au 06.45.63.18.55 ; pascale.rochefort@orange.fr


Tous à la bibli !

Chaque mercredi, de 15h à 17h30, la bibliothèque de Tordères, tenue par des bénévoles, accueille les nombreux lecteurs de Tordères et d’ailleurs (67 pour cette année 2016). Avec plus de 5 000 ouvrages (dont environ 400 sont prêtés par la BDPPO), sa gratuité, ses larges délais de prêt, la Bibli fait toujours des heureux.

 

La bibliothèque accueille aussi dans ses murs une grainothèque, lieu d’échange de semences pour tous les amoureux du jardinage libre!

Venez nombreuses et nombreux découvrir ce beau lieu de rencontre et de partage où, par-delà la lecture, on peut aussi papoter, chanter, jouer, rêver!


Révision annuelle de la liste électorale

La municipalité informe qu’il est procédé à la révision annuelle des listes électorales conformément aux dispositions du code électoral, à compter du 1er septembre et jusqu’au 31 décembre 2016 (dernier délai).

 

Conditions à remplir pour être électeur :

- être de nationalité française ou européenne,

- être majeur,

- n’être frappé d’aucune incapacité électorale (article L5 à L8 du code électoral)

 

Pour être inscrit dans la commune, il faut :

- soit y posséder son domicile tel qu’il est déterminé par le code civil,

- soit y avoir une résidence réelle et effective de 6 mois au dernier jour de février,

- soit y avoir la qualité de contribuable et y être inscrit pour la 5ème fois sans interruption au rôle d’une des contributions directes communales et déclarer vouloir exercer ses droits électoraux dans la commune,

- soit y exercer en qualité de fonctionnaire public assujetti à résidence obligatoire (aucun délai de résidence n’est exigé).

 

Les personnes intéressées devront se munir de toutes pièces justifiant d’une part de leur nationalité et d’autre part, de la condition au titre de laquelle elles demandent leur inscription sur la liste électorale.

 

Les électeurs déjà inscrits dans la commune devront signaler aux services municipaux tous changements intervenus dans leur situation depuis la précédente révision (notamment en cas de changement d’adresse).


Civisme

Ne laissez pas errer vos chiens!

Depuis quelques semaines, à plusieurs reprises, des chiens divagants ont été à l’origine d’une série d’incidents en divers points de la commune : des automobilistes, des motards et des cyclistes ont été coursés, une cavalière a même été jetée à bas de sa monture après l’attaque d’un chien et il ne se passe pas un mois sans qu’un coureur ou un simple promeneur n’interpelle les élus au sujet de ces chiens menaçants qui rôdent régulièrement dans la commune sans laisse et, hélas, trop souvent, sans leur maître à proximité.

Hormis l’agressivité que développent quelquefois ces animaux, il est également à déplorer les excréments qu’ils sèment sur leur passage et qui incommodent les habitants qui s’en plaignent régulièrement. Nous vous passerons le détail des difficultés rencontrées par l’employé municipal lorsqu’une malencontreuse déjection se trouve sous le fil ou la lame de la débroussailleuse mais c’est tout bonnement intolérable…

Sur la quarantaine de chiens de notre commune, ils ne sont qu’une poignée à rôder seuls et à poser problème. Une fois de plus, nous en appelons donc au civisme et à la responsabilité de chacun.  Un chien n’est pas un être humain et aussi gentil soit-il, il peut avoir dans certains contextes une réaction imprévisible, aussi ne laissez pas errer votre chien. Hormis quelques chiens spécifiques (type chiens de chasse ou chiens de troupeau), lorsqu’ils sont dans le cadre de leur travail, il est essentiel pour le bien-être de tous et particulièrement des plus fragiles d’entre nous (enfants, personnes en situation de handicap, personnes âgées, etc.) que les chiens soient tenus en laisse. D’avance merci de votre compréhension.